L’édition Wouweren

En 1596 le philologue allemand Johannes Wouweren (van der Wouweren, Woverius, a Wower, 1574-1612) publie son édition du Satyricon chez le célèbre imprimeur Christophe Plantin, plus précisément chez sa succursale de Leyde, dirigée par François Raphelenge.

L’édition de Wouweren s’intitule Petronii Arbitri Satyricon cum notis et observationibus variorum (in-16). Elle est introduite par une Préface avec dédicace à Scaliger, dont Wouweren a été élève à Leyde. Cette édition comprend aussi un très riche apparat critique, constitué de six commentaires érudits, parmi lesquels les deux des Pithou sur le Satyricon et un du même Wouweren.

 Aujourd’hui l’éd. Wouweren n’est pas considérée une édition très importante par les philologues classiques. En effet, Wouweren n’a rien apporté de nouveau en ce qui concerne le texte du Satyricon. Pourtant, c’est à travers cette édition en particulier, publiée en petit format et à un prix abordable, que le Satyricon sera connu par le large publique. D’ailleurs, la traduction italienne est principalement basée sur le texte établi par Wouweren. Le succès de l’éd. Wouweren est témoigné par le nombre de ses réimpressions :

  • 1601 Petronii Arbitri Satyricon cum notis et observationibus variorum, Paris (in-12)
  • 1604 Petronii Arbitri Satyricon cum uberioribus commentarii instar notis…, Leyde: François Raphelenge (in-16)
  • 1608 Petronii Arbitri Satyricon. Multis virorum illustrium notis et observationibus illustratum, Lyon : Paul Frellon (in-12)
  • 1614 Petronii Arbitri Satyricon, Leyde: François Raphelenge (in-32)
  • 1618 T. Petronii Arbitri Satyricon, Leyde: Jacob Marcus (in-24)
  • 1623 Petronii Arbitri Satyricon, Leyde: Jan Maire (in-12)
  • 1626 Petronii Arbitri Satyricon…, Amsterdam: [Willem Blaeu] (in-16)
  • 1634 Petronii Arbitri Satyricon…, Amsterdam: Jan Jansson (in-24)

Ces publications ne sont pas identiques entre elles. Les publications françaises de 1601 et 1608 représentent, probablement, des éditions pirates de la première édition Wouweren de 1596. Dans les éditions hollandaises suivantes (1604, 1623, 1626, 1634), les six commentaires de l’édition originale de Wouweren seront synthétisés en un seul commentaire, tandis que les éditions de 1614 et de 1618, en format très petit, n’ont pas du tout de commentaires.

Édition Wouweren du 1618 in-32 (Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, aujourd’hui cote: R 5=96).

Citer ce billet: « L’édition Wouweren », par Corinna Onelli. Publié sur https://satyricon17.hypotheses.org, le 22 février 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.