Les premières éditions des ‘excerpta longiora’

Frontispice de la première édition des “excerpta longiora”, Lyon, 1575 (Google.books)

1575 Editio princeps des « extraits plus longs » (excerpta longiora) du Satyricon, publiée à Lyon par l’imprimeur Jean de Tournes.

1577 Première édition du Satyricon par Pierre Pithou (éditeur scientifique), intitulée Petronii Arbitri Satyricon ex veteribus libris emendatius et amplius (Paris, Mamert Patisson). Pithou établit le texte du Satyricon à partir de quatre manuscrits.

1587 Deuxième édition du Satyricon par Pierre Pithou, intitulée Petronii Arbitri Satyricon. Adiecta sunt veterum quorundam poetarum carmina non dissimili argumenti… (Paris, Mamert Patisson). Cette publication ne représente pas une simple ré-impression de l’édition précédente: Pithou, cette fois-ci, établit le texte à partir de cinq manuscrits. De plus, Pithou ajoute en annexe au Satyricon une importante anthologie de poésies à contenu érotique. Cette anthologie, nommée Catalecta Veterum Poetarum, est composée de deux parties : les Priapeia et les Errores Venerii, qui recueillent 89 poèmes de provenance hétérogène. Une autre nouveauté de l’édition Pithou 1587 est représentée par la présence de trois commentaires érudits attribuables à Pierre Pithou et à son frère François, dont deux portent sur le texte du Satyricon et un sur les Catalecta.

Citer ce billet: “Les premières éditions des ‘excerpta longiora'”, par Corinna Onelli. Publié sur https://satyricon17.hypotheses.org, le 21 février 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.